Cheyletiellose

Mis à jour : 8 déc. 2018


La cheyletiellose est une affection parasitaire hautement contagieuse causée par un acarien (Cheyletiella) qui affecte les chats, les chiens et les lapins. Ce parasite vit à la surface de la peau, surtout au niveau du dos. L’incidence de la maladie est importante chez les jeunes animaux vivant en communauté (refuge, chatterie, chenil).


Les signes cliniques consistent en des démangeaisons et des pellicules dorsales. Les lésions secondaires, moins spécifiques, incluent des croûtes, des excoriations (plaies causées par le grattage) ainsi qu’une peau plus foncée et épaisse. D’autres dermatoses peuvent être présentes chez certains patients comme une alopécie (perte de poils). Parfois, l’infestation peut être asymptomatique.


La cheyletiellose se transmet à l’homme dans 50% des cas. Une personne infectée aura des papules et des démangeaisons sur les avant-bras et l’abdomen. Le parasite ne pouvant pas se reproduire sur l’homme, les signes cliniques devraient disparaître une fois l’animal traité.

Le diagnostic de la cheyletiellose est émis en se basant sur l’anamnèse (histoire du patient), la présence des signes cliniques ainsi que l’examen microscopique des prélèvements cutanés. Dans la moitié des cas, l’examen microscopique sera négatif. Afin d’exclure complétement la possibilité d’une infestation, un traitement acaricide sera entrepris.

Le traitement privilégié consiste en l’utilisation d’un produit antiparasitaire systémique. Ce produit est appliqué sur la peau de l’animal une fois par mois pendant deux à quatre mois.Comme les acariens causant la cheyletiellose peuvent vivre quelques jours dans l’environnement, dans certains cas, une décontamination sera recommandée.

logo-facebook.png

Charles Vétérinaire
Propriétaire de la Clinique vétérinaire rue Ontario inc.
(514) 442-7010

charlesveterinaire@gmail.com

1205, rue Ontario Est, Montréal, QC, H2L 1R4

© 2020 Charles Vétérinaire. Tous droits réservés.