Hypothyroïdie



La glande thyroïde, situé au niveau du cou près de la trachée, est une glande endocrinienne très importante dans le contrôle du métabolisme de base et sur la croissance et le développement du fœtus. À partir d’une source d’iode alimentaire, la glande synthétisera des hormones (T3 et T4), les emmagasinera et les sécrétera dans la circulation sanguine pour régulariser le métabolisme du corps. Un changement dans sa fonction peut donc avoir des conséquences néfastes sur la santé de votre animal de compagnie.

L’hypothyroïdie, principale endocrinopathie chez le chien, apparaît lorsque la glande thyroïde ne produit plus suffisamment d’hormones pour répondre aux besoins de l’organisme. L’hypothyroïdie est principalement la conséquence d’un dommage à la thyroïde lors d’une maladie auto-immune (thyroïdite auto-immune). Des anticorps produit par l’animal attaquent et détruisent le tissu thyroïdien.  


Les principaux signes cliniques de l’hypothyroïdie sont la manifestation d’une diminution de l’activité des différents systèmes de l’organisme. Plus de 80% des chiens atteints de la pathologie auront une pyodermatite et une otite externe, conséquence d’une baisse de l’immunité. Ils présenteront aussi une séborrhée (pellicules) et leurs poils pourraient s'amincir et tomber (dermatose endocrinienne). Moins de 50% des patients auront un gain de poids malgré qu’ils n’aient pas augmenté leur consommation de nourriture. Ils seront léthargiques et rechercheront de la chaleur (intolérance au froid).


Le diagnostic de la pathologie se base sur les signes cliniques et les résultats de l’analyse sanguine. Les hormones thyroïdiennes étant nécessaires à l’excrétion du cholestérol dans la bile, l’analyse sanguine montrera une augmentation de sa concentration dans le sang de l’animal. De plus, ce test permettra de déterminer si les concentrations plasmatiques des hormones thyroïdiennes sont inférieures à la normale. Votre vétérinaire évaluera la nécessité de faire des tests complémentaires si le diagnostic reste ambigu.


Le traitement de l’hypothyroïdie consiste à administrer une source externe d’hormones thyroïdiennes.  La dose de médicament devra être établie avec précision par le vétérinaire afin d’éviter les effets adverses. Les signes cliniques régresseront en 2-4 semaines suivant le début du traitement. Demandez conseil à votre vétérinaire!

logo-facebook.png

Charles Vétérinaire
Propriétaire de la Clinique vétérinaire rue Ontario inc.
(514) 442-7010

charlesveterinaire@gmail.com

1205, rue Ontario Est, Montréal, QC, H2L 1R4

© 2020 Charles Vétérinaire. Tous droits réservés.