Insuffisance rénale aiguë (IRA)

Mis à jour : 8 déc. 2018


L’insuffisance rénale aiguë se définit par l’incapacité des reins à filtrer et à éliminer les déchets de l’organisme. Elle est dite « aiguë » si l'apparition est rapide et brutale ou «chronique» si la fonction diminue graduellement dans le temps.

Trois catégories distinctes sont à l’origine des IRA. Soit, les causes entraînant une diminution de l’apport sanguin aux reins, les causes ciblant directement les reins telle que l’ingestion de produits toxiques (raisins, éthylène glycol) ou les infections rénales (leptospirose) ou encore les causes obstruant l’écoulement par les voies urinaires basses (blocage urinaire).

Peu importe la cause d’origine de l’insuffisance rénale aiguë, l’apparition soudaine de ces signes cliniques survient :


● Abattement

● Anorexie

● Vomissements

● Absence de miction

● Tremblement

● Convulsions

● Coma


Quant aux tests sanguins, les déséquilibres observés sont :


● Une augmentation des toxiquesmétaboliques.

● Une acidification du sang.

● Un débalancement hydrique et électrolytique

● Une intoxication caractéristique appelée urémie (augmentation de l’urée dans le sang)


Après le diagnostic basé sur l’historique, la présentation clinique et les tests sanguins, certains tests complémentaires pourront déterminer la cause de l’IRA : sérologie, échographie abdominale, radiographie...


Le plan de traitement inclut une correction par fluidothérapie intraveineuse des désordres secondaires au non fonctionnement des reins, l’administration de traitements pour repartir la production urinaire mais surtout le traitement de la cause d’origine, qu’il s’agisse du retrait d’un calcul urinaire lors d’obstruction ou de l’administration d’antibiotique lors de leptospirose par exemple.


Le pronostic de guérison dépend grandement de la cause, du moment de la prise en charge de l’animal ainsi que de l’intensité des traitements reçus. Dans la majorité des cas il sera bon mais le risque demeure que le retour à la normale soit incomplet et qu’une forme chronique de la maladie se poursuive, il s’agit alors d’une maladie dégénérative; les reins gardent des séquelles et continuent de perdre de la fonction graduellement dans le temps.

logo-facebook.png

Charles Vétérinaire
Propriétaire de la Clinique vétérinaire rue Ontario inc.
(514) 442-7010

charlesveterinaire@gmail.com

1205, rue Ontario Est, Montréal, QC, H2L 1R4

© 2020 Charles Vétérinaire. Tous droits réservés.